fbpx

Réinventer le don grâce au jeu vidéo

Emission enregistrée en septembre 2021 sur le plateau de B-Smart TV et rediffusée sur BFM Business.

Thomas Hugues (TH) : Réinventer le don, voilà l’idée de mes invités.
Bonjour Julien Paredes.

Julien Paredes (JP) : Bonjour

TH : Bienvenue, vous êtes co-fondateur et directeur du développement et des partenariats chez Puls Impact et vous avez choisi pour vous accompagner aujourd’hui pour incarner votre écosystème Chloé Tuot.
Bonjour bienvenue vous êtes directrice des opérations chez Raise Lab, vous nous direz ce qu’est Raise Lab dans un instant.
Réinventer le don en passant par le jeu, c’est ça ? C’est quoi ?

JP : Tout à fait ! Alors c’est vrai que quand on voit que plus de 52% des français jouent au jeu vidéo et les femmes c’est l’équivalent, plutôt sur mobile, on se rend compte que vraiment les personnes, les citoyens sont très adepte est très demandeur de tout ce qui est divertissement. Notre idée c’était de lier justement un sentiment plutôt agréable qui est le jeu est donc l’épanouissement personnel à travers le dépassement de soi, etc. Et justement de jumeler cette chose là à un acte encore plus jouissif si je peux employer des mots comme ça, et justement aller plus loin dans l’épanouissement personnel et d’essayer avec le divertissement et le jeu vidéo de contribuer à son échelle à l’épanouissement de la société civile.

TH : Mais alors Puls Impact c’est quoi, c’est une association, c’est une agence, une entreprise privée, c’est quoi ?

JP : c’est un peu la croisée des chemins si je peux dire ainsi. C’est une start up, c’est vrai qu’en France ce mot là est très à la mode. Donc c’est une société, une SAS, on est quatre associés à l’intérieur, et vous avez employé le mot associations, en effet c’est une grande partie prenante de notre activité, c’est pour lui qu’on travaille où on donne notre énergie au jour le jour, justement pour essayer d’accompagner au mieux les associations.
Donc les associations sont les bénéficiaires de notre entreprise.
Notre but à travers ce partenariat, c’est d’essayer de leur apporter plus d’indépendance et quand on sait que l’indépendance financière apporte également une liberté de ton et une liberté d’action, on essaie de contribuer à notre échelle à ce milieu là.

TH : on va découvrir le produit Arcade for Good, donc c’est un jeu d’arcade avec cet aspect donation, mais le modèle économique pour bien comprendre : comment gagner de l’argent ?

JP : c’est relativement simple ! Donc comme je vous l’expliquais auparavant sur les bornes d’arcade (c’est comme une console de jeu, plutôt rétro tout du moins) le principe est très simple :

TH : vous voulez dire que je suis le coeur de cible ?

JP : Alors le coeur de cible je ne sais pas quel âge vous avez
TH : la cinquantaine
JP : Entre vous et nous !
C’est vrai que le coeur de cible est plutôt 39 ans d’ailleurs.
Moi j’ai 38 ans donc ça me rajeunit.

TH : donc une borne d’arcade, ok ça, sur le modèle économique, on était là dessus

JP : exactement le modèle économique est très simple : sur les dons on ne touche absolument rien, nous on se rémunère simplement sur la location de la machine avec un abonnement mensuel ou sur la vente des machines également. Voilà sur des aspects événementiel mariage, festival, … quelque chose à très court terme

TH : Ok bien compris, et donc vous avez installé une borne d’arcade chez Raise Lab, dans la maison Raise Lab, c’est quoi la maison Raise Lab ?

Chloé Tuot (CT) : Donc ça fait déjà plusieurs mois déjà qu’on a installé cette borne d’arcade qui est un énorme succès. En fait elle est à l’intérieur de la maison Raise Lab et c’est vraiment un des piliers illustratif de Raise Lab, qui est une société qui est le seul acteur français dédié à favoriser tout ce qui est autour de l’open innovation, c’est à dire la collaboration entre start up, pme et les grands groupes. E nous avons deux activités : l’accompagnement opérationnel de ses collaborations et un deuxième qui est la maison Raise Lab qui est un écrin d’open innovation, une maison villa, villa médicis des entrepreneurs si vous voulez, situé à paris dans le xième arrondissement qui accueille à la fois des résidents en BtoB start up en groupes etc Et on a choisi beaucoup de prestataires sur des équipements et aménagements qui partagent les mêmes valeurs avec nous autour des RSE etc. Dont le partenariat assez simple à faire avec Puls Impact / Arcade for Good et c’est vraiment de manière naturelle.

TH : donc vous avez installé une borne d’arcade dans les locaux pour que tout le monde puisse jouer comme ça et vous avez pu si on fait un petit bilan, déjà récupéré pas mal de dons qui vont aller à telle ou telle association ?

CT : exactement, donc on a une borne d’arcade installée à l’accueil, qui est la partie la plus passante pour les résidentes, pour les personnes qui viennent pour l’événementiel etc. Et tous les jours on voit les personnes qui jouent, chaque fois que je rentre c’est vraiment super de voir ça, et nous on a choisi d’avoir deux associations à qui on reverse les dons : donc aujourd’hui c’est 100 000 Entrepreneurs qui oeuvre pour favoriser l’égalité des chances des
jeunes, et aussi Tech Fugees (Sistech) qui est une structure résidente au au sein de la maison Raise Lab. Donc tout est un grand cycle et qui permet vraiment d’oeuvre pour insérer les réfugiés dans le monde de la tech en France

TH : Ok d’accord et donc comment ça marche ? Et moi aussi si je veux jouer je mets quoi ? 2 euros ? Et et je choisis l’association pour qui je donne ?

JP : j’ai envie de dire que c’est à la hauteur de votre bourse et de votre bon coeur, mais c’est vrai que le prix de base est de 1 euro et ensuite il y a des des échelons : un deux cinq dix quinze vingt, jusqu’à 50€ vu qu’on a remplacé, vous savez habituellement si on joue à des bornes d’arcade, vous payez par pièce, et on a remplacé cet appareil à pièce par un appareil qu’on appelle un TPE, donc un appareil qui permet un paiement par carte ou par téléphone, et quand vous arrivez : vous choississez une association, un jeu, et ensuite vous
vous donnez un montant entre 1 et 50 euros et vous payez par carte ou par téléphone.

TH : est ce qu’il y a d’autres d’autres idées comme ça, parce que là c’est une borne d’arcade, mais votre job c’est d’inventer, d’innover en matière de donation si j’ai bien compris, donc vous avez d’autres comme ça projets d’autres idées en tête

JP : Vous tombez relativement bien vu qu’il ya environ deux semaines on vient de finir un événement. Donc comme je vous l’expliquait tout à l’heure la borne d’arcade s’appelle l’Arcade for Goo (donc l’arcade pour l’intérêt général, l’arcade pour la bonne cause, on peut
traduire un peu passer de ses deux choses là), et on a lancé un projet donc il y a quelques semaines qui s’appelle Play for Good (donc jouer pour l’intérêt général). On a eu l’immense chance d’avoir l’accord d’un d’un des plus gros éditeur français de jeux vidéo mondiaux qui s’appelle Riot Games, donc on a fait un événement en ligne pendant le Covid pour lever des fonds pour Handicap International. Nous on est à Lyon, Handicap International France ont également leur siège à Lyon, donc c’était également une rencontre régionale. Et qu’elle était le principe : c’était donc d’amener des jeunes amateurs à jouer sur trois jeux, et à ces jeunes là étaient commentée par des stars (streamer ou des professionnels), et donc il se mettait un peu de l’autre côté de la barrière, ils ont plutôt l’habitude comme au foot à regarder l’Euro, mais là c’était eux qui jouaient alors du beau spectacle et du moins bon, mais ce qu’on a souhaité aussi ajouté, car pour nous c’est aussi une importance sur nos bornes vous avez une explication de chaque association (donc on essaie d’apporter aussi un peu de pédagogie) et là à cet événement on a installé où on a créé un cycle de conférences sur ce qui était la seule idée à la solidarité internationale, les jeux et les métiers dans le monde du jeu vidéo (il n’y a pas que des pros il n’y a pas que des joueurs il n’y a pas que des éditeurs mais il y a des auteurs des illustrateurs et tout un pan de métiers différents). Donc voilà c’était aussi le but de créer un moment de partage, d’échange et de pédagogie. Donc on est comme vous le dites, justement en recherche d’innovation perpétuelle, on a notre premier produit qui est la borne d’arcade, mais on ne se limite absolument pas.

TH : Il y en aura d’autres !
Merci, c’est Puls Impact et Raise Lab, merci à tous les deux.

Laisser un commentaire

Utiliser les flèches de votre clavier pour vous déplacer. Utilisez les touches Q, S, D, W, X, C pour combattre.
Utiliser les flèches de votre clavier pour vous déplacer.
Utilisez les touches indiquées dans le jeu (A et L en général).
Précédent
Suivant

Une petite partie de jeu d’arcade ? Cliquez sur Pulsar !